Septembre 2015 – 9ème rentrée des classes !

Depuis 2006, notre but principal est de participer à un changement sociétal des enfants d’Awoudénine (village à 80km d’Agadez) afin de leur apprendre à lire, écrire, calculer dans la langue officielle du Niger : le français. Cela leur permettra d’être des citoyens à part entière : trouver du travail, pouvoir voter, etc…

Un souvenir  …. : 15 septembre 2007 : 1ère rentrée des classes pour 36 enfants.

Une réalité aujourd’hui … : 

5 septembre 2015 : 9ème rentrée des classes pour 90 enfants dont 25 filles !

L’Etat a reconnu l’Ecole depuis 2 ans mais n’assure qu’un 6ème de la nourriture pour les externes (2 repas par jour) et pour les internes (3 repas par jour + les week end). Le budget de la cantine est évidemment très nécessaire et important.

15 octobre 2015 : 3ème rentrée au collège d’Agadez -19 collégiens dont 2 filles !

Soit 9 nouveaux collégiens en 1ère année, 6 en 2ème année et 4 en 3ème année. Nous essayons de continuer à les parrainer : une année au collège = le logement, la nourriture et le soutien scolaire.

Et demain … !

Par leurs interventions financières plus importantes, les parents prennent progressivement notre relève afin que « L’Ecole de l’Acacia » continue à vivre !

C’est par votre présence active, votre intérêt régulier, votre fidèle soutien que nous sommes arrivés à « l’aujourd’hui » de l’Ecole.

Nous avons encore bien besoin de vous tant pour nourrir les écoliers que pour parrainer les collégiens.

Milles Mercis !

 

 

 

 

.

 

 

Décembre 2014 : Les dernières nouvelles de l’Ecole et des Collégiens

Bruxelles – Istambul – Niamey – Agadez – Awoudénine !

Lundi 1er décembre, nous voici à Agadez  !

1er objectif : les collégiens

Première visite  au « domaine « des  11 collégiens qui nous attendent tous et toutes avec impatience ( 9 garçons et 2 filles ).
Les 3 locaux occupés ont été remis à neuf.
Comme chaque fois, tous gênés les 1ères minutes mais très vite Issouf – 1er de classe en juin dernier – a rédigé le discours d’arrivée qu’il nous lit très sérieusement.
Chaque collégien reçoit un livre et certains commencent  immédiatement à lire .
Mais, c’est bientôt l’heure du diner que nous partageons avec eux, comme l’année dernière: délicieux.
Petit à petit, les écoliers nous parlent, nous montrent leurs cahiers. Nous expliquent que dans chaque classe, il y a plus de 100 étudiants, parfois 124 et ils ont donc cours soit de 8h à 12h soit de 13h à 17h.
Puis, la  rencontre se termine via la série  habituelle des photos des  collégiens. Sélectionner dans le menu Galerie « Collégiens- Année scolaire 2014-2015.

 

    Dimanche 7 décembre :

Surprise pour nous et pour les collégiens, Aboli nous emmène au « domaine » en fin de journée.
Je demande aux collégiens ce qu’ils ont fait durant la journée : ils ont fait leur lessive ! Tout le linge est propre !
A 20h, un instituteur vient donner un cours de mathématique – pas facile mais les collégiens de 2ème année sont brillants.
Gaïcha qui double cette année me donne les resultats de ses examens: anglais: 16 / français :14 /mathématique: 15.

 

2ème objectif : L’Ecole de l’Acacia à Awoudénine

 

Nous nous trouvons en pleine difficulté pour obtenir une escorte qui nous protègera sur la route (80kms) et lors de notre séjour à l’Ecole. Tous les soldats du NIger sont soit en formation (par les Américains e.a.) soit au travail près des frontières du Mali, de la Libye, de l’Algérie, du Nigéria
Décidées à y aller, Aboli nous propose une voiture  qui sortira de la ville par des chemins discrets et  nous signale que le séjour sera court au village

Jeudi 4 décembre

Le conducteur roule très vite – dans la pierre, le sable, les ornières, etc..

ENFIN nous voici face à l’Ecole en plein midi – qu’elle est belle « L’Ecole de l’Acacia ».

Rhissa – le directeur actuel et seul instituteur pour la septentaine d’écoliers nous accueille avec joie.
L’instituteur de l’année dernière est parti à la rentrée des classes vers une autre école…..
Mais heureusement nous venions d’apprendre qu’une Institutrice arrive à l’Ecole.

Rhissa et la nouvelle institutrice Marhaba

Rhissa nous montre comment il a créé  des dessins en pierre pour favoriser les mathématiques, une poubelle et un incinérateur sont utilisés,

cercletriangle

 

 il nous montre tous les cahiers officiels – N’oublions pas que l’Ecole est
désormais  » Ecole communautaire de l’Etat ».
Petit à petit, les écoliers arrivent après le déjeuner. Nous faisons leurs connaissances, nous prenons note des leçons écrites sur le tableau.

Nous faisons le tour des locaux: nous découvrons le nouveau local pour le logement des instituteurs, visitons les 3 classes,  la cuisine, les latrines sèches, le terrain de foot – tout est en bon état.
Un seul problème : le dortoir pour les filles dont le toit a été abîmé par les pluies et le vent.
Avant la nuit, il est temps d’aller visiter le Jardin scolaire :  c’est l’époque des oignons qui seront revendus dans un marché proche chaque samedi – avec l’argent obtenu, des nouvelles graines de salades, tomates, maïs; blé , etc..seront plantées.

20h le soir tombe et le vent se réveille  ! Un matelas par terre pour voir les étoiles mais c’est pleine lune !

Vendredi 5 décembre :

Debout à 6h du matin. Le soleil se lève ! Dernier regard de l’Ecole Retour via la piste et la caillasse.
Un pneu éclate …le chauffeur répare et nous attendons patiemment  au milieu du désert (endroit « bien aimé »)
A 11h nous revoilà à Agadez.

Cette visite à l’Ecole fût très brève mais  quel bonheur d’avoir retrouvé les enfants à l’Ecole et l’Ecole toujours au travail.

Vite l’année prochaine.!

 

 

Prochaine rentrée des classes – septembre 2014/ juin 2015

En septembre 2007, L’Ecole de l’Acacia avait ouvert ses portes pour les 1ers écoliers du village d’Awoudénine. Depuis cette date et petit à petit, la vie de l’Ecole  et du village se transforme ! Elle est depuis septembre 2013  intégrée dans le secteur des écoles publiques et vient de terminer sa 7ème rentrée des classes.

En septembre 2007,  des  premiers  enfants du village  étaient entrés à l’Ecole et ont suivi les 6 années primaires..

En juin 2013, 7 écoliers dont une fille ont réussi le BEPC (porte d’ouverture vers le collège) En septembre 2013, ils sont entrés au collège situé à Agadez ( à 80km du village) – ce qui les oblige à vivre à la ville. D’ou la nécessité d’un parrainage afin de faire face aux frais  importants, comprenant : le logement, la nourriture et un soutien scolaire 3 fois par semaine.

En juin dernier, 5 collégiens ont réussi la 1ère année, dont Mohamed Issouf qui a été le 1er d’une classe de 66 élèves!Les deux élèves qui n’ont pas réussi veulent doubler afin de continuer leur formation.

Parmi les élèves  terminant la  6ème année primaire en juin dernier, 5  dont une fille ont réussi le BEPC et vont  entrer au collège en septembre prochain et désormais vivre à Agadez.

Cette année scolaire 12 collégiens  doivent être soutenus et nous avons besoin de vous tous pour leur permettre d’avancer dans le savoir, ce qui les mènera à devenir des  citoyens  à part entière ! Le parrainage  annuel coûte 600 euros. Toute contribution est la bienvenue. Pensez aussi à parrainer à plusieurs: les petits ruisseaux font les grandes rivières…….

Pour parrainer: cliquer sur « Nous aider? » et ensuite « vos dons »  détaillant toutes les informations.

Début décembre, nous retournons à l’Ecole  au village pour découvrir les nouveaux écoliers et à Agadez pour retrouver les collégiens -que nous avons connu tout petits en 1ère année primaire…. Dès notre retour, nous partagerons avec vous ce que ce voyage nous aura apporté.

Jeudi 28 novembre : enfin au village !

Précédées par l’escorte militaire, nous voici enfin au village, après plus de 3h sur une piste ensablée (Agadez-Awoudénine :80 kms)

Premier choc: le complexe scolaire protégé (150m x 100m) par la clôture que nous n’avions pas encore vue. Belle protection pour les écoliers et les bâtiments.

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Nous sommes attendus par le chef du village et d’autres notoriétés, le nouveau directeur-instituteur, les élèves (anciens et nouveaux), les mamans qui vont jouer de la musique, les papas qui vont danser, sans oublier l’âne Marcel.

 

 

 

 

Larmes aux yeux :

2006: pose de la 1ère pierre

2013 : 7ème rentrée des classes !

Premier discours de Mamadou Dalla, le nouveau directeur,


suivi d’un discours d’une élève.

18h, la nuit tombe- nous allons nous coucher sous les milliers d’étoiles- surveillées par les soldats.

VENDREDI 29 NOVEMBRE

p1030962Après le lever du drapeau, avec les élèves en rangs, nous entrons dans la classe unique: un seul instituteur est nommé par l’Etat pour le moment.(Nous avons rencontré plus tard le Directeur du Dren qui nous a promis le retour de Rhissa -un merveilleux ancien instituteur – et un nouveau normalien sous peu).


Nous découvrons avec plaisir que Mamadou est très organisé, très précis. Immédiatement il crée une pharmacie scolaire avec les 5 Kgs de médicaments reçus de « Pharmaciens sans frontière » et range le matériel scolaire que nous avons apporté.

Puis, nous allons admirer le jardin-scolaire: quelques cultures bien vertes.Bientôt la récolte des oignons. La moto-pompe aide à l’irrigation. La location du jardin scolaire s’achève fin juin. Le propriétaire va vendre le terrain et demande une énorme somme. Problème à creuser!

SAMEDI 30 NOVEMBRE

VISITE DES BATIMENTS SCOLAIRES:

Dortoir: nécessité d’un double chargeur pour le panneau solaire et remplacement d’une lampe.

Classes: les bancs ont besoin de petites réparations.

Latrines sèches: deux portes à réparer.

La salle à manger qui protégait les écoliers du soleil a disparu – demande est faite aux parents de la reconstruire.

Nécessité de construire un logement pour les instituteurs.

CONSULTATIONS : Thérèse – le 3ème pied du Trépied- est médecin.

Le 1er dispensaire est à 7 km du village.Durant de longues heures, elle a soigné des enfants: toux, nez qui coulent,bronches,blessures (un âne avait mordu un enfant), etc.

Puis les femmes enceintes, les femmes âgées et d’autres… avec de nombreux « petits » problèmes.

Quelques hommes également. Plusieurs cataractes.

La pharmacie scolaire fût déjà très employée.

Dernière soirée sous les étoiles !

Un soldat de l’escorte est très malade – Thérèse l’a soigné mais le commandant décide qu’il doit être hospitalisé à Agadez.

Nous partirons demain matin.

AGADEZ :

Nous revoici à Agadez et nous allons rencontrer « nos » collégiens !

Ils nous attendent dans la maison que l’Ecole a loué pour eux (grâce aux parrainages).Triste état de la maison, mais les locations coûtent très chers à Agadez.

Parmi,ces enfants que nous avons connus à leur entrée à l’Ecole, certains sont aujourd’hui des grands jeunes gens . Tous sont sérieux et bien évidemment, nous font un discours et puis se plongent, avec grand plaisir, dans les livres que nous leur avons apportés ainsi que dans les lettres des écoliers d’Angers.

Ils suivent les cours dans des classes de plus de 80 élèves !

Un soutien le soir s’impose….

Nous déjeunons avec eux et nous « papotons » ensemble. De bons moments.



Notre objectif lors de la création de l’Ecole, d’en faire des citoyens à part entière,avance!

Un pas en avant grâce à vous tous qui nous soutenez depuis de longues années.

Les jours suivants, outre les longues heures passées à la banque BIA (merci à Martine notre trésorière), nous réglons divers problèmes qui ne peuvent se discuter via les mails.

UN PETIT PLUS : un jour et demi dans le désert

Avec l’escorte, nous avons pu marcher, dormir dans le désert( 150 km d’Agadez) -désert qui nous manque depuis si longtemps.

CES 12 JOURS,TROP COURTS, VECUS SANS PROBLEME AUSSI BIEN A NIAMEY,QU’A AGADEZ, QU’A AWOUDENINE FURENT POUR NOUS DE TRES BEAUX JOURS !

imgp6588

Retour à l’Ecole !!!

Le Trépied ( Colette, Martine et Thérèse) retourneront au village d’Awoudénine fin novembre et pourront ainsi re-vivre une semaine près de l’Ecole, avec les écoliers, les instituteurs, les parents.

Nous irons aussi passer de bons moments avec les nouveaux collégiens qui partageront avec nous leurs premiers mois de collège.

Comme il y a 14 mois, nous prendrons un avion de l’Unhas de Niamey à Agadez et à partir d’Agadez et pendant notre séjour au village, nous seront protégées par une escorte militaire.

Départ le 25 novembre et retour le 5 décembre.

Dès notre retour, nous vous raconterons ce voyage que nous attendons avec impatience.

 

 

Rentrée des classes !

Le 1er octobre aura lieu la 7ème rentrée des classes !

Nous attendons la liste des écoliers- anciens et nouveaux – les externes et les internes.

Nous allons également faire la connaissance de deux nouveaux instituteurs. En effet l’Ecole est désormais reconnue par l’Etat nigérien qui assurera le traitement des instituteurs qui  doivent avoir suivi l’école normale.

Malheureusement, deux des trois instituteurs n’ont pas ce diplôme et seront dont remplacés.

Nous venons d’écrire au Directeur Régional de l’Education Nationale afin que Rhissa le 3ème instituteur, qui a suivi de nombreuses formations et dont nous avons pu nous rendre compte de la qualité de son enseignement soit engagé par l’Etat en temps que contractuel et directeur de l’Ecole.

Nous attendons  avec espoir la réponse officielle ..

Soirée exceptionnelle au profit de l’Ecole !

Le 26 octobre à 20h30

Le pianiste OSVALDO SALAS

nous présentera un récital de MOZART–CHOPIN-SCHUBERT-LISZT

  La soirée aura lieu en la Salle des mariages de l’Hôtel de ville de Forest                      2 rue du Curé – Entrée Chaussée de Bruxelles 2                                                                            

Prix des  places : 20 euros

Réservation recommandée par virement au compte: BE12 5230 8045 3592

Les tickets  seront disponibles sur place.

Contact : info@ecole-acacia.org